Mots-clés


Allemagne dope les finances de Lufthansa en expulsant les emigrés et en les rappelants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allemagne dope les finances de Lufthansa en expulsant les emigrés et en les rappelants

Message par mimouni le Dim 2 Jan - 19:56

L'Allemagne recourt aux travailleurs immigrés.
L'appel aux immigrés après les avoir expulsés... un paradoxe ?

8-12-2010:
Après les matières premières, la main-d'oeuvre est-elle aussi une source d'exploitation pour les pays riches ?

Les paradoxes allemands sont en partie le reflet des incohérences de la gestion de nos sociétés.




Qui a un cruel besoin de médecins ou d'électriciens ? Est-ce un pays du continent africain qui manque tellement de structures pour combattre la misère et répondre aux besoins, souvent dramatiques, des populations ?
Non, c'est la puissante Allemagne, le pays des grosses berlines, qui, aujourd'hui, appelle à l'aide les travailleurs immigrés. Ce même pays qui du temps du chancelier socialiste, Helmut Schmidt, avait expulsé 800 000 travailleurs turcs en 1 an !

Alors qu'il ne fait pas bon être immigré dans de nombreuses régions d'Allemagne, notamment du côté des villes autrement communistes, le gouvernement allemand s'apprête à faciliter les démarches administratives pour accueillir de nouveaux travailleurs immigrés dont il a un urgent besoin. Aucune générosité, ou le moindre humanisme dans la démarche, comme en témoigne la déclaration de la ministre du Travail allemande :
"À l'heure actuelle, les services de mon ministère sont en train d'établir une liste de métiers pour lesquels nous envisageons d'alléger les démarches administratives pendant une durée limitée"...

L'Allemagne connaît une situation assez étonnante.
Son évolution démographique est négative, autrement dit sa population ne se renouvelle pas naturellement, et par ailleurs elle a un taux de chômage plus bas que ses voisins européens, avec "seulement" 7% de chômeurs par rapport à la population active. Sa croissance économique provoque une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée d'où un appel urgent à des travailleurs étrangers en fonction d'une liste précise de métiers et de qualifications dont le pays a besoin, en cours d'élaboration.

Les règles actuelles, selon lesquelles un employeur doit être en mesure de prouver à l'Agence fédérale pour l'emploi qu'il n'a pas trouvé de candidat qualifié pour un poste à pourvoir, avant de faire appel à de la main-d'oeuvre étrangère, seront donc revues dès le premier trimestre 2011. L'Allemagne se trouve prise dans un débat politique, hélas classique, entre une opinion publique très xénophobe et une contrainte économique que le patronat et les responsables politiques conservateurs affichent désormais comme une priorité.

L'Agence fédérale pour l'emploi, considère que l'Allemagne devrait faire venir 200 000 immigrés par an pour combler ses besoins en main-d'oeuvre qualifiée. Quant au déséquilibre que cela pourrait provoquer, ou plutôt accentuer, chez les pays d'émigration, la question n'est à l'ordre du jour... nulle part.
avatar
mimouni
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum